• Non, c'est non !

    Chers élus, ne dites pas oui à notre place

    Madame, Monsieur le député,

    Je vous écris d'un pays, la France, qui a rejeté par référendum la "Constitution européenne". Vous en avez peut-être entendu parler ? Pourtant dans le monde politique, on prétend savoir mieux que les Français ce à quoi ils ont dit Non.

    Et l'on s'apprête quand même à la ratifier, en bloc ou saucissonnée, en entier ou condensée, sous le même nom ou sous un autre. De "Mini-traité" en "traité fondamental de base", les Français comprennent surtout qu'ils sont traités comme des imbéciles.

    Un mariage suppose le consentement mutuel. Or, le 29 mai 2005, la mariée a clairement dit Non. Rien ne vous autorise à dire Oui à sa place.

    C'est pourquoi je vous remercie de vous engager à respecter le Non de la France, en vous prononçant publiquement :

    1) contre le recyclage de la "Constitution européenne" ;

    2) pour que tout nouveau traité européen soit ratifié par référendum. Comptant sur vous, je vous prie d'agréer l'expression de mes respectueuses salutations.

    Nom et adresse de l'expéditeur :

    http://noncnon.fr/


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :