• La France à nouveau trahie par les Versaillais par Demain la Gauche

    Chers camarades,

    A l'instar de Thiers, qui négocia jadis avec Bismark le désarmement de la France et préféra s'allier avec lui contre le peuple français, les nouveaux Versaillais du 4 février 2008 ont trahi la France.

    Ils ont trahi le peuple, qui s'était exprimé à 55%, le 29 mai 2005, contre le traité dit 'constitutionnel' européen, celui-là même qu'on nous a resservi, en version complexifiée, sous le nom de traité de Lisbonne.

    Ils ont trahi la France, en modifiant dans notre dos la Constitution nationale, pour la rendre compatible avec ce traité funeste, porteur de toutes les régressions sociales, et de ce qui les rend possible : le mécano oligarchique de l'Union Européenne et la supériorité de son droit sur le droit français.

    Ils nous ont trahis, alors qu'ils sont censés nous représenter !

    Ils nous ont trahis, les députés U.M.P., Nouveau Centre, MoDem, qui, à quelques rares exceptions près, ont voté OUI. Mais ils nous ont aussi trahis, ces députés P.S. qui se sont abstenus, laissant Sarkozy gagner, en imaginant, peut-être, qu'on ne les verrait pas faire !

    Honte à tous ces traîtres qui, par leur vote OUI ou leur abstention, se sont arrogé le droit de trahir le peuple deux fois, d'une part en bafouant son vote de 2005, d'autre part en bradant sa souveraineté !

    C'est à Versailles qu'est né le clivage Gauche / Droite en 1789, entre les partisans et les opposants au veto du Roi. C'est à Versailles qu'est né le nouveau clivage véritable de la politique française, le 4 février 2008, entre le camp des républicains, et le camp des oligarques.

    Honneur à ceux qui ont choisi le premier. Et je citerai évidemment les parlementaires communistes, des gaullistes, le sénateur et le député MRC, et des socialistes, y compris parmi ceux qui avaient voté OUI, mais qui respectent la volonté du peuple souverain, comme mon ami Philippe NAUCHE.

    Ce nouveau clivage doit avoir une traduction immédiate : SANCTION des parlementaires du camp des traîtres aux élections municipales !

    Et préparons les élections européennes de 2009 !

    Encore faudrait-il que le camp des républicains prenne conscience de lui-même. Qu'on évite, déjà, les anathèmes : quelle ineptie a-t-on pu entendre, parfois, du côté des manifestants, ce 4 février, quand certains gauchistes ont dénié le droit aux citoyennes et aux citoyens de droite de manifester avec nous ! Comment se réclamer des 55% de Français qui ont voté NON et vouloir les réduire aux 5% de Besancenot ou aux 2% de Bové ?! Comment vouloir défendre les citoyens contre le hold-up oligarchique et considérer qu'il y a des citoyens (de gauche) 'plus égaux que d'autres' (par exemple les gaullistes).

    Demain, la Gauche : une gauche républicaine, qui se définit pas ses principes, ses idées, et pas par tribalisme ! Une Gauche d'autant plus ouverte qu'elle saura qui elle est. Une Gauche qui aime la France, qui sait crier 'vive la Nation', parce que la Nation c'est le peuple ! Une Gauche avec le peuple, pour le peuple, par le peuple.

    Au boulot !

    Voir le site de Demain la Gauche


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :