• Gueule de bois

    Photo : Robert Capa (C)

    Quelques réactions "à chaud" au lendemain du premier tour...

    Prés des deux tiers des français ont choisi d'apporter leurs suffrages à des candidats de droite. Ainsi,  douze années de chiraquisme et cinq années de gouvernement UMP-UDF, n'ont pas entâmmé le crédit de la droite. En particulier, le score impressionnant de N. Sarkozy montre qu'en dépit de ses convictions fort peu républicaines et de ses mutiples provocations, il a réussi a rassembler prés d'un tiers des électeurs.

    La gauche est à un niveau dramatiquement bas, avec seulement 37 % des voix. Le second tour s'annonce trés difficile, surtout qu'il n'y aura pas de réserves chez les abstentionnistes. Le risque est que S. Royal soit obligé de faire des clins d'oeil à l'electorat centriste et affadisse en conséquence son discours et son programme, quitte à décevoir l'électorat de gauche... En attendant, j'ai une pensée triste et émue en voyant ce qu'il reste du PCF qui fut autrefois le parti qui receuillit mon premier vote de jeune électeur.

    Devant un tel constat et de telles perspectives, j'ai vraiment la gueule de bois (un peu à cause de l'abus d'alcool aussi...).

    Au nom d'une certaine idée que je me fait de la France et de son histoire, au second tour je voterai pour Ségolène Royal, contre l'anti-républicain Nicolas Sarkozy.

    Le combat continue.

    Le franc-tireur


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :